Regime alimentaire

LE REGIME ALIMENTAIRE DU POGONA

L’agame barbu est un lézard omnivore

Il est à la fois végétarien, frugivore, insectivore, et carnivore et consomme autant de proies animales que de végétaux.

ALIMENTATION DU POGONA VITTICEPS EN MILIEU NATUREL

Dans la nature, les proies animales sont constituées d’insectes, de vers, d’arachnides, de petits 
mammifères (rongeurs), de jeunes oiseaux, des grenouilles, des escargots, d’autres lézards, et même
des jeunes congénères.
Les végétaux sont constituées de feuilles ou de fleurs.

Ce très grand éclectisme alimentaire permet au Dragon Barbu de passer les périodes de sécheresse les plus rudes.

Le métabolisme de base des agames est relativement élevé, ce qui peut expliquer leur voracité et le fait que le pogona vitticeps n’est pas un chasseur.
Le pogona va plutôt attendre qu’une proie se présente à sa portée pour la capturer. Cette technique de chasse à l’affût est facilitée par la coloration naturelle du pogona qui le rend très difficile à distinguer de son élément naturel.
Cette chasse à l’affût repose essentiellement sur la vue, très développée chez le pogona qui peut même différencier les couleurs.

L’ouïe en revanche est beaucoup moins développée et ne permet de détecter que les sons de basse
fréquence.

alimentation du pogona vitticeps

LES BESOINS ALIMENTAIRES DU POGONA

% de matière protéique recommandé :

15-40% 

% de matière grasse recommandé :

5-20%

% ENA (extractif non azoté) recommandé :

20-75% 

Comme pour tous les lézards diurnes et héliophile, le rapport phosphocalcique CA/P de la ration doit être :

de 1.5 à 2

La majorité des insectes composant la ration doivent avoir un taux de matière grasse inférieur ou proche de

20% de MG

On peut ajouter occasionnellement des vers de farine et des souriceaux.

QUELS INSECTES ET ANIMAUX VIVANTS COMESTIBLES POUR LE POGONA VITTICEPS

Grillons

Criquets

Blattes

Vers de farine

Morios

Larve de teigne de ruche

Escargots

Souriceaux 1 à 3 jours

Larve de papillon

Sauterelle

 

Très gras, les insectes vermiformes ne sont donnés qu’1 fois / semaine : Teignes de ruche et vers de farine.

APPORT MINéRALE ET VITAMINIQUE

Les insectes ont un rapport phosphocalcique très bas, il est indispensable de les saupoudrer de carbonate de calcium et d’apporter de la vitamine D par des UV B.

Attention les phytates et oxalates contenus dans certains végétaux complexent le calcium:

Épinards, rhubarbe, chou, pomme de terre, pois, betterave.

On peut aussi apporter du calcium en donnant des escargots qui sont consommés avec leur coquille calcaire, des os de seiches, des coupelles de sels de calcium ou des coquilles d’œufs écrasées.

LES PROIES LES PLUS GRASSES POUR LE POGONA

  1.  Larve de teigne de ruche / Galleria melonella
    -> 73 % de MG
  2. Souriceaux de 3 jours
    -> 69% de MG
  3. Vers de Morio / Zoophobas morio
    -> 67% de MG
  4. Vers de farine / Tenebrio molito
    -> 60% de MG
  5. Grillon adulte / Acheta domestica
    -> 54% de MG
  6. Asticot
    -> 44% de MG

QUELLES SONT LES PROIES LES MOINS GRASSES POUR LE POGONA

  1. Drosophile -> 10% MG
  2. Lombric -> 13% MG
  3. Larve de papillon -> 16% MG
  4. Criquet -> 17% MG
  5. Sauterelle -> 30% MG
  6. Grillon jeune -> 33% MG
  7. Souriceaux 1 jour -> 40% MG

QUELS SONT LES VEGETAUX CONSOMMABLES DU POGONA :​​

Foin de Luzerne  = 6,1 Ca/P

Feuille verte de choux = 5,9 Ca/P

Feuille de navet = 4,8  Ca/P

Brocoli tige = 2,6  Ca/P

Coriandre = 4 Ca/P

Cresson = 3,5  Ca/P 

Persil plat  = 3,3  Ca/P

Blette = 3  Ca/P

Endives

Feuille de pissenlit = 2,9 Ca/P

Feuille de betterave = 2,6 Ca/P

Romaine

Brocoli feuille = 3,9 Ca/P

Epinard = 2 Ca/P

Scarolle = 1,75Ca/P

Carotte = 1,1 Ca/P

Haricot vert = 1,1 Ca/P

Concombre = 0,47 Ca/P

FRUITS CONSOMMABLES DU POGONA

Abricot

Datte fraiche

Figue fraiche

Figue sèche

Framboise

Groseille

Kaki

Kiwi

Mangue

Mure

Orange épluchée

Papaye

Pastèque

LE RAPPORT PHOSPHOCALCIQUE DE QUELQUES VEGETAUX CONSOMMABLES DU POGONA :​

CA/P

Raquette de figuier de barbarie = 94 Ca/P

Amarante livide = 8,13 Ca/P

foin de Luzerne = 6,1 Ca/P

Feuille verte de choux = 5,9 Ca/P

Feuille de navet = 4,8 Ca/P

Coriandre = 4 Ca/P

Trefle = 4 Ca/P

Mangue = 3,6 Ca/P

Pappaye = 3,6 Ca/P

Pastèque = 3,6 Ca/P

Cresson = 3,5 Ca/P

Persil plat = 3,3 Ca/P

Rutabaga = 3,2 Ca/P

Blette = 3 Ca/P

Feuille de pissenlit = 2,9 Ca/P

Choux frisé = 2,9 Ca/P

CA/P

Chicorée frisée = 2,7Ca/P

Feuille de betterave = 2,6 Ca/P

Brocoli tige = 2,6 Ca/P

Orange = 2,4 Ca/P

Figue fraiche = 2,1 Ca/P

Epinard = 2 Ca/P

Endive = 1,8 Ca/P

Laitue = 1,75 Ca/P

Scarole = 1,75 Ca/P

Céleri en branche = 1,5 Ca/P

Choux rouge = 1,2 Ca/P

Carotte = 1,1 Ca/P

Haricot vert = 1,1 Ca/P

Concombre = 0,47 Ca/P

QUELLE NOURRITURE POUR UN POGONA JUVENILE

Les jeunes agames barbus doivent recevoir une ration majoritairement composée d’insectes. 

Mais on leur laisse aussi des végétaux à disposition pour les habituer à leur futur régime alimentaire. 

Au fur et à mesure que le lézard vieillit, il faut progressivement augmenter la part des végétaux pour arriver à une ration entièrement végétarienne après 4 ans . 

Si on distribue une ration pour juvénile à un adulte, il développe à plus ou moins long terme une lipidose hépatique.

Les végétaux sont proposés environ 10 jours après la naissance. Si les jeunes les refusent, on peut stimuler leur appétit en ajoutant des vers de farine qui font bouger les végétaux et attirent les lézards. 

PLANTES TOXIQUES POUR UN POGONA :

acacia

amarante

amaryllis

anthurium

arnica

arum

avocat

aubergine

aucuba

azalée

belladone

buis

chèvrefeuille

cigüe

clématite

cognassier

colchique

croton

cyclamen

cyprès

cytise

dahlia

datura

dieffenbachia

digitale pourpre

ficus

figuier

fougère aigle

fusain

gouet

gui

haricot du cap

hellébore

hydrangée

hortensia

houx

if

iris

jacinthe

jasmin

jonquille

laurier rose

lierre

lilas des indes

lin

luciole

lupin

maïs

marronnier

mercuriale

millepertuis

mimosa

muguet

narcisse

papillon

pavot

pervenche

pied d’alouette

pivoine

poinsettia

pommier sauvage

renoncule

rhododendron

rhubarbe

ricin

rose de noël

sauge

sorgho

pomme épineuse

sureau

tabac

thuya

tulipe

FRUITS ET LEGUMES CONGELÉS POUR UN AGAME BARBU

On évite de nourrir son Pogona avec des végétaux congelés car la vitamine B1 est détruite par la congélation : 

Une carence peut générer des problèmes neurologiques.

ABREUVEMENT DE L'AGAME BARBU​

 
 
 

Si les adultes peuvent se passer d’un point d’eau, ce n’est pas le cas des juvéniles qui naissent durant la saison des pluies, ont un maximum de nourriture et peuvent laper des gouttes d’eau dans leur environnement. 

Il est donc recommandé de pulvériser de l’eau tiède dans le terrarium au moins une fois par jour et de leur laisser une petite gamelle d’eau peu profonde.