Accessoires

Quel décor pour mon dragon barbu

Le choix du décor doit tenir compte des mœurs de vie et du biotope du pogona, il faut donc prévoir des structures lui permettant de grimper:
– Branches
– Ceps de vignes -> stérilisés au préalable
– Morceaux d’écorce de chêne
– Morceaux d’écorce de liège
– Plaques en matières synthétiques qui se collent sur les parois du terrarium
– Racine

Il faut essayer aussi de faire correspondre le point le plus haut avec le point le plus chaud.

Les cachettes sont indispensables pour:
– se réfugier
– dormir
– diminuer le stress de captivité

Elles peuvent être constituées par des morceaux d’écorces, par une brique creuse,…

Les empilements de pierres non solidarisées sont à éviter à cause du risque d’effondrement.
Ces cachettes doivent être au minimum du même nombre que les spécimens dans le terrarium.

QUELLES PLANTES NATURELLES DANS UN TERRARIUM POUR POGONA

Utiliser des plantes non-épineuses types Sansevieria, Crassula

La Callisia repens est une plante riche en Calcium 

Attention aux substituts en plastiques qui peuvent toutefois être mangés

bassin

L’eau doit être présente en permanence pour éviter les risques de déshydratation liés au stress. 

De plus, ils aiment se baigner. 

Pour les juvéniles laisser une gamelle peu profonde pour éviter er les risques de noyade

ATTENTION AUX DECORS

Certains décors peuvent dans certains cas augmenter les risques, d’évasion du terrarium, de traumatismes ou de brûlures.

  • Un petit lézard peut réussir à grimper le long du fil électrique d’une fontaine et à se faufiler le long du trou par où passe le cordon d’alimentation par exemple.
  • Un décor mal fixé peut tomber sur l’animal.
  •  De même, si des branches sont placées trop prêt d’une lampes chauffante, le lézard peut y grimper et rester très près de la lampe pendant des heures.

Les décors constituent donc des risques supplémentaires s’ils sont mal disposés ou mal fixés.