Vie pratique

COMMENT CHOISIR MON POGONA

Lors de l’acte d’achat d’un dragon barbu, même si l’espèce est réputée pour sa robustesse, certaines postures et traits physiques doivent vous alerter sur l‘état de santé de l’animal.

Un rapide examen permettra d’identifier des problèmes de santé .

QUELS SONT LES CRITERES POUR DECELER D'EVENTUELS PROBLEMES DE SANTE :

LE COMPORTEMENT

  • Il a du mal à se déplacer 
  • Il reste prostré

 

UNE COLORATION ANORMALE INDIQUE UNE ANIMAL MALADE OU UN ANIMAL STRESSÉ

  • Bout de la queue noire
  • Barbe non déployée noire

 

REFUS DE S’ALIMENTER

  • Lors de la présentation de nourriture il refuse de s’alimenter
    • Stéatose hépatique, hypocalcémie, coccidiose ou bien il s’agit d’un animal stressé

 

LA POSTURE 

  • Il est aplati,
  • Il se cache
    • Animal malade.
    • Un animal en bonne santé est un individu actif qui s’intéresse au monde extérieur, qui se place en hauteur
  • Il reste la  « gueule ouverte »
    • La température du terrarium est trop élevée. Posture normale de thermorégulation
    • Attitude de défense normale
    • Infection respiratoire
  • Rejet de matières muco-purulentes au niveau des narines

 

BOUCHE

  • Muqueuse jaunâtre, la coloration de ses muqueuses ne doivent pas être jaunâtres mais blanches ou rosées 
    • Troubles hépatiques graves

          ( attention chez le Pogona Barbata, l’intérieur de la gueule est normalement jaune)

  • Affection buccale (abcès, stomatite) qui est facilement mise en évidence en ouvrant la bouche de l’animal
  • Mâchoire molle
    • L’animal présente une ostéofibrose nutritionnelle

 

PHYSIQUE

  • Un pogona est un lézard qui doit être trapu et charnu, les os du bassin ne doivent pas être visibles
  • Le corps doit être exempt de toutes déformations, révélatrices d’abcès, de mycose…
  • Les yeux doivent être bien ouverts et la cornée translucide. 
  • Regarder la région cloacale si il y a des restes de selles séchées révélatrices de diarrhée souvent d’origine parasitaire
  • Un tonus musculaire amoindri, des doigts déformés, des tremblements, voir des convulsions peuvent être observées
    • L’animal présente une ostéofibrose nutritionnelle

MANIPULATION

Bien que la manipulation de l’agame barbu ne pose pas de problème, sa contention nécessite quelques précautions :

NE JAMAIS SASIR LA QUEUE

la queue du pogona n’est pas détachable mais peut se rompre , entraînant une blessure grave sans possibilité de repousse.

La contention du pogona peut se faire de différentes manières, 

  • soit en le prenant par le tiers antérieur du corps
  • soit posé sur la main
  • soit plaqué contre soi

La contention des juvéniles, qui sont assez vifs, peut se réaliser en les plaquant doucement contre la table et en enserrant la tête avec l’index et le majeur.

COÛT D'UN POGONA

INVESTISSEMENT INITIAL :

Bearded Dragon Barbu: 100 € – 400 € en moyenne (Varie selon la morph et la couleur)
Réservoir/Terrarium : 100 € à 200 € (achat unique si au moins 180 litres / 40 gallons)
Décorations : 15 € – 60 €
Coût initial total : 400 € à 600 €

DÉPENSES RÉCURRENTES :

Chaleur/éclairage : 50 € à 100 € (annuel – semestriel)
Substrat/nettoyage : 2 € à 10 € par mois (récurrent)
Aliments/suppléments : de 7 € à 50 € par mois (récurrent)
Total des dépenses mensuelles : 20 € à 50 € par mois par dragon

SALMONELLOSE ET LES POGONAS VITTICEPS

 

Tous les reptiles peuvent transmettre la salmonellose à l’homme.

La contamination s’effectue par contact avec des excréments, selles, urines ou de l’eau souillée.

Chaque personne en contact avec des reptiles peut être contaminée.

 

LES SYMPTOMES DE LA SALMONELLOSE CHEZ L’HOMME SONT

  • vomissement
  • diarrhée
  • migraine 

Elle peut évoluer vers une méningite, une endocardite, voire une hépatite…

 

QUELQUES REGLES D’HYGIENE DE BASE PERMETTENT DE DIMINUER FORTEMENT LES RISQUES

  • se laver les mains
  • se brosser les ongles après chaque manipulation
  • éviter de fumer, boire ou manger tout en manipulant un reptile
  • maintenir les animaux en terrarium et ne pas les laisser en liberté dans la maison ou l’appartement.
  • porter des gants imperméables lors de présence de plaies cutanées au niveau des mains
  • installer le terrarium dans un endroit sans lien avec des denrées alimentaires ou du matériel à usage alimentaire
  • nettoyer le terrarium avec du matériel dédié

TRANSPORT D’UN POGONA

Le transport doit être le moins stressant possible, pour ce faire

  • il faut utiliser une boîte adaptée à la taille de l’animal
  • le transport doit durer le moins longtemps possible 
  • Installer le pogona au dernier moment, juste avant le départ
  • Attention au refroidissement. Il faut lutter contre les déperditions thermiques en plaçant l des éléments chauffants ( type chaufferettes, bouteilles d’eau chaude) à proximité, sans contact direct avec le reptile sous peine de brûlures.
  • Si une boîte de transport sert pour différents individus, systématiquement la désinfecter après

CADAVRES D’ANIMAUX

Il est interdit de déposer les cadavres d’animaux sur la voie publique ou dans les ordures ménagères ainsi que dans les mares, rivières etc… et ceci quel que soit la taille du cadavre (art. 98 du règlement Sanitaire Départemental et art. 269 du Code Rural). 

Le cadavre doit donc être déposé chez son vétérinaire qui se chargera de s’en débarrasser ou,  si vous souhaitez enterrer votre compagnon sur votre terrain, veillez à:

  • Le placer à minimum 35m des habitations/ puits / sources
  • 1m20 de profondeur
  • Le recouvrir de chaux